Publié le 4 mai

Robocath, une participation du fonds régional, réalise avec succès les premières angioplasties coronaires robotiques en Belgique

Rouen, France, le 4 mai 2021Robocath, société qui conçoit, développe, et commercialise des solutions robotiques innovantes pour le traitement des maladies cardiovasculaires, annonce aujourd’hui le succès des cinq premières angioplasties coronaires en Belgique avec l’assistance de sa plateforme robotique R-One™. Ces interventions ont été réalisées les 8 et 13 avril derniers par le professeur Stefan Verheye, cardiologue interventionnel reconnu et expérimenté, et son équipe, au sein de l’hôpital ZNA Middelheim à Anvers.

La plateforme robotique R-One assiste les cardiologues interventionnels dans la réalisation d’une angioplastie coronaire. Cette procédure consiste à revasculariser le muscle cardiaque, en insérant un ou plusieurs implants (stents) dans les artères qui l’irriguent.

R-One est la première solution robotique développée par Robocath. Cette plateforme a été conçue pour faciliter l’intervention et augmenter le geste réalisé par le médecin grâce à des technologies précises et complémentaires des méthodes d’intervention actuelles. Elle offre également un meilleur environnement de travail aux cardiologues interventionnels et à toute l’équipe médicale, en réduisant drastiquement leur exposition aux rayons X. A long terme, cette exposition quotidienne est responsable de pathologies graves, telles que le cancer.

Ces cinq premières procédures robotiques font partie d’une étude clinique réalisée dans six centres européens visant à démontrer les nombreux bénéfices liés à l’utilisation en routine d’une plateforme d’assistance robotique en cardiologie interventionnelle.

Le Prof. Stefan Verheye, cardiologue interventionnel à l’hôpital ZNA Middelheim, à Anvers, membre de l’EAPCI (European Association of Percutaneous Cardiovascular Interventions) et auteur de plus de 170 articles scientifiques portant principalement sur de nouvelles approches et technologies innovantes, déclare : « Je suis honoré d’être le premier utilisateur en Belgique de cette solution robotique vasculaire française. J’ai tout de suite été impressionné par la facilité d’utilisation de la plateforme et par son niveau de précision. Le robot permet de réaliser une pose de stents avec une précision millimétrique et de travailler dans un environnement plus sécurisé dans la mesure où nous ne sommes plus directement exposés aux rayons X. C’est une préoccupation majeure pour tous les médecins exerçant dans ce domaine. Cela signifie également que nous n’avons plus besoin de porter notre tablier plombé qui peut générer des troubles musculosquelettiques significatifs à long terme. J’ai ainsi pu réaliser cinq procédures robotiques en étant confortablement assis et totalement protégé des rayons X. Je suis convaincu que cette solution sera largement adoptée à terme par notre profession et suis ravi de faire partie des pionniers de cette nouvelle vague technologique en Europe. »

 

À PROPOS DE ZNA

Le réseau hospitalier d’Antwerp (Ziekenhuis Netwerk Antwerpen- ZNA) est la plus grande organisation de soins de santé en Belgique. Au sein de ses dix sites, le groupe compte trois hôpitaux généralistes, six hôpitaux spécialisés, un centre psychiatrique et un centre d’hébergement. La zone couverte par ZNA en Belgique inclut plus de 32 communes, soit plus d’un million d’habitants. ZNA traite ainsi en moyenne 44% des patients de cette zone géographique.

ZNA emploie environ 6 300 collaborateurs, dont 600 médecins. Au total, ZNA dispose d’environ 2 500 lits. Chaque année, plus de 50 000 personnes sont hospitalisées (admises pour une nuit) et plus de 70 000 patients sont traités en clinique de jour. Le nombre de patients ambulatoires est d’environ 600 000 par an. www.zna.be

 

SOURCE : Communiqué de presse Robocath